. . .
Handifficulté Marseille AJCM

Handifficulté Marseille : le Mercredi 12 mars à 10h (tramway 5 avenues)

l’association AJCM se rendra sur ce parcours qui est proposé par l’équipe de PAPE DIOUF (initiative Michèle Rubirola-Blanc) liant les 4/5 et 1/7 arrondissements afin de discuter avec les têtes de listes, les associations Marseillaises, et les personnes invitées.

Cette action nous mettant en situation de handicap car des fauteuils seront à dispositions afin de vivre ces difficultés.

Elle est depuis le début de la campagne des Municipales, la seule, toutes couleurs confondues !!!

Seront sur le parcours pour l’AJCM en association citoyenne:

 

Handifficulté Marseille AJCM

Enda : référent handi-moteur,

Cédric : non-voyant handisport,

Sébastien étudiant dernière année en master à Luminy.

Alexandra : référent enfants hyper-actifs,

Stéphane Grassi les rejoindra lors de la table ronde à 12h30 halle Colbert.

 

Handifficulté Marseille AJCM

 

Handifficulté Marseille

 

Le parcours est malheureusement semé d’embûches parfois insurmontables : nids de poule, stationnement anarchique, absence de trottoirs…

Nous essayerons donc de rejoindre la halle Colbert pour participer, en présence de Pape Diouf, à une table ronde citoyenne sur la question du handicap et du faible degrés d’accessibilité de notre ville. Celle-ci se déroulera de 12h30 à 13h30.

 


 

Nous partirons des 5 avenues le Mercredi 12 mars à 10h.
Seront présents :
– différentes personnes de Marseille touchées par le handicap (moteur, non-voyant, sourd, etc …)
– les têtes de liste des secteurs traversés (4-5, 1-7),
– des représentants d’associations de handicap,
– une équipe de tournage,
– presse.
Cette équipe, disposant de poussettes et fauteuils roulants, tâchera de rejoindre la Halle Colbert, son point d’arrivée, à 12h30. Elle empruntera un itinéraire disponible via le lien suivant :

–> Voir le parcours <–


 

Enfin, voici un petit communiqué de l’Association des Paralysés de France, dont on peut reprendre certains éléments.
Poussette et handicap : la fracture sociale
Marseille à la traîne
L’Association des Paralysés de France (APF) publie un classement concernant l’accessibilité des villes concernant les handicapés. Bonnet d’âne pour Marseille qui se place à la 79ème place en 2010, et a dégringolée depuis puisqu’elle se classe 83 éme …
L’antenne départementale de l’association des paralysés de France dénonce régulièrement le manque d’accessibilité dans Marseille et s’interroge « sur la conduite d’une politique publique optimale en la matière » dans la seconde ville de France. À cause du déficit en la matière, certaines personnes en situation de handicap ne bougent plus de chez elles.
En charge des personnes handicapées à la municipalité, Patrick Padovani, ne dresse pas un tableau idyllique de la situation mais nuance le classement. « On ne peut pas comparer des villes nouvelles et de vieilles villes comme Marseille avec des quartiers historiques. En matière de politique sur l’accessibilité des personnes handicapées, on part avec 70 ans de retard », commente-t-il.
Un problème de poids ajouté à une situation financière délicate. « Si l’on veut mettre aux normes les 1000 bâtiments communaux, ça couterait par exemple 260 millions d’euros », ajoute l’élu UMP assurant une amélioration continue en matière de voirie et de transports grâce au plan d’accessibilité à l’horizon 2020.

Laissez nous vos commentaires (politesse et courtoisie de rigueur) Merci !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :